La(e) stagiaire, les réseaux sociaux et le R.O.I.

Confier ses réseaux sociaux au stagiaire pourquoi pas, mais à condition de s’y impliquer aussi.
Tout roule Julie ? « Oui, on a une moyenne de 320 personnes atteintes sur Facebook, 35 retweets et 12 nouvelles relations LinkedIn. » Julie, la stagiaire, semble ravie. Ce doit être de bons scores. Très bien (que dire de plus ?) ! Passons au sujet suivant de la réunion d’équipe hebdomadaire, un vrai sujet : la prospection commerciale. Ca c’est sérieux. Les réseaux sociaux c’est bien, enfin il paraît, mais c’est pas avec ça qu’on va vendre. Ca occupe la stagiaire, c’est déjà bien, et grâce à elle on est à la page. Que demander de plus ?
Eh bien justement, de vendre ! Les réseaux sociaux sont de formidables atouts pour se faire connaître et démarcher. Ils offrent de la visibilité, un terrain d’expression, une notoriété et des connexions… Julie, la stagiaire, le sait. Mais elle ne sait peut-être pas qui cibler, que mettre en avant ni avec quels messages. C’est dommage !
Avec une vraie stratégie et des objectifs précis, les réseaux sociaux sont efficients. Aussi, ils valent la peine qu’on s’y intéresse de près. Le retour sur investissement le confirmera.
A vous de donner le cap
A vous de déterminer les objectifs et de donner le cap. Quitte à ce que la stagiaire se charge de l’animation par la suite. Mais avec une feuille de route et quelqu’un avec qui l’actualiser, vous.
Ensemble, vous pourrez déterminer les réseaux à investir, c’est-dire ceux intéressants pour vos objectifs qui ne sont peut-être pas les préférés d’un stagiaire de prime abord mais aussi, les messages à publier, le type d’interactions que vous voulez privilégier avec vos prospects, clients et fournisseurs, le temps à y consacrer…
Cette approche n’exige pas de devenir un expert des réseaux sociaux, simplement de connaître les bases et de définir sa propre stratégie. Bref, c’est parfaitement dans vos cordes. Et il n’est pas impossible que vous y preniez goût.
Quoi qu’il en soit, sans votre implication, le(a) stagiaire risque de naviguer à vue, sans réel résultat commercial tangible et de se lasser, seul(e), derrière son écran. Au mieux, il/elle compensera son ennui en interagissant avec vos followers. Mais ici, contrairement à sa pratique personnelle, il ne s’agit pas d’amis ou de connaissances mais de clients réels ou potentiels. Le ton n’est pas le même.
Et quand le stage de votre stagiaire se terminera, autant dire que tous les bénéfices de son travail tomberont à l’eau et l’animation de vos pages Facebook, Twitter et LinkedIn (ou autres) retombera comme un soufflé.
Vous avez donc tout à gagner à vous impliquer sur les réseaux sociaux et à jouer collectif avec votre stagiaire. Elle apporte ses connaissances, compétences et appétence et vous, a minima, la stratégie de l’entreprises. Et, ensemble, vous capitaliser sur ces nouveaux médias.
Qui plus est, en se sentant utile, considéré(e), accompagné(e) et encouragé(e) et surtout piloté(e), il/elle sera certainement beaucoup plus efficace pour votre entreprise et…pourrait même se transformer en vrai commercial(e) virtuel(le) y compris – et surtout – en BtoB.

Laisser un commentaire

thời trang trẻ emWordpress Themes Total Freetư vấn xây nhàthời trang trẻ emshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữHouse Design Blog - Interior Design and Architecture Inspiration