Prendre du poil de la bête : les bons arguments pour vous former au web marketing

Prendre du poil de la bête : les bons arguments pour vous former au web marketing

Beaucoup de PME envisagent de se former au web marketing un peu par obligation. Elles commencent souvent par prendre un stagiaire pour “animer” (ou créer) ses pages sur LinkedIn et/ou facebook, et ce, avant d’envisager de se former au web marketing. La solution “stagiaire” n’est pourtant pas la solution la plus efficace pour “se mettre au digital” quand on est une PME. Voici pourquoi :

LE STAGIAIRE pour les réseaux sociaux

Un jour, le.a dirigeant.e d’une PME se décide à se former au web marketing et prend l’option de prendre un stagiaire pour créer une page facebook pour l’entreprise et un profil sur LinkedIn. En général, son but est d’utiliser les réseaux sociaux pour trouver de nouveaux clients. C’est en général sa première étape vers sa décision de se former au web marketing. L’ennui, c’est que, souvent, pour commencer, le stagiaire s’ennuie : il est souvent isolé et travaille en solo sur “ses” réseaux sociaux.  Ses collègues échangent des mails, des appels téléphoniques et autres moyens de communication, lui, non. Que le.a stagiaire s’ennuie, me direz-vous, rien d’exceptionnel à cela ! Oui, sauf que cela se ressent forcément sur le.s page.s qu’il/elle est sensé.e animer. De plus, le.a stagiaire n’a souvent aucune formation réelle au community management. Il n’a jamais été formé au web marketing : tout au plus son âge joue-t-il en sa faveur. C’est un peu comme si l’on attribuait à n’importe quel quinquagénaire des compétences innées aux danses de salon. Et ce, sous le seul prétexte que ce serait « son époque” ! Car enfin, utiliser facebook avec ses camarades pour échanger des fiches de cours est à peu près ce à quoi se limite l’utilisation “professionnelle” des réseaux sociaux par les moins de 30 ans. Autre soucis, le moment de son départ : personne ne se bouscule dans l’entreprise pour reprendre le flambeau.  Il n’est pas rare que les pages facebook ou linkedin restent ainsi longtemps en jachère. Alors comment faire ?

PRENDRE UN PRESTATAIRE

D’autres entreprises préfèreront au stagiaire l’agence de communication ou la web agency : là, on pourra s’attendre à un travail pro. Concepts visuels, ligne éditoriale, plan de communication et  pages soignées seront fournis. Certes. Mais la solution est chère (il faut être souvent sur les réseaux sociaux pour les animer, et le temps passé est cher). Du coup, l’entreprise ne devient jamais autonome. Or qui dit dépendant dit pas vraiment concerné : envisageriez-vous d’externaliser l’usage de votre smartphone ? Non ! Idem pour les réseaux sociaux. Au risque de choquer un peu, on ne peut pas considérer que la visibilité d’une entreprise sur les réseaux sociaux et le web soit une affaire de spécialiste. Car comme au temps où les premiers ordinateurs étaient réservés aux plus opérationnels, les réseaux sociaux « contaminent » toutes les strates de l’entreprise. L’usage des médias sociaux et du web ne se limite pas aux compétences de prestataires extérieurs. Déjà, les commerciaux ont senti l’évidence d’avoir un profil sur LinkedIn. Encore faut-il qu’ils aient une méthode pour trouver leurs clients en B2B. Souvent, former au web marketing l’ensemble des collaborateurs, c’est trop ambitieux pour une pme. Et même, personne ne connait le métier dans l’entreprise. Le prestataire a carte blanche, du coup. Un peu dangereux quand on connaît les coûts de ces prestations et leurs enjeux en terme de notoriété. Alors comment faire ?

FORMER SES COLLABORATEURS.RICES

Pour les entreprises de moins de 250 salariés qui souhaiteraient se former au web marketing, elles peuvent le faire en misant sur les collaborateurs les plus motivé.es par la transition digitale. Les assistant.es commercial.es et commerciaux de l’entreprise connaissent souvent facebook à titre privé, pour l’usage domestique. Elles/ils connaissent aussi très bien leur entreprise, leurs clients et leur métier. Ce sont eux qu’il faut former au web marketing pour servir à la fois le virage digital de leur entreprise (et participer à sa visibilité) mais aussi pour servir leur employabilité future.

OPEN BIZ a mis au point la méthode OPEN BIZ © pour former les “commerciaux connectés” de l’entreprise et les transformer en véritables bêtes de prospection connectées !

SE FORMER AU METIER DE COMMERCIAL.E CONNECTE.e

  1. Pour qui ? TPE/PME/ETI/entrepreneurs
  2. Pour quels salariés ? Assistant(e)s commercial(e)s, commerciaux débutants mais motivés par le web, entrepreneurs.
  3. Dans quel objectif pour l’entreprise ? Donner à l’entreprise les compétences nécessaires à l’utilisation professionnelle des réseaux sociaux pour y trouver de nouveaux clients de façon automatisée et gratuite.
  4. Dans quel objectif pour les salariés ? Se doter de nouvelles compétences web.
  5. Comment financer sa formation ? OPEN BIZ est certifié Datadock, en cours de certification Vériselect et Iso 9001 et est référencé par la plupart des OPCA (organismes paritaires collecteurs de la formation professionnelle continue). OPEN BIZ délivrera en 2019 un diplôme de niveau II de “commercial.e connecté.e”.

POUR ALLER PLUS LOIN

Téléphonez au +33 (0)9 80 40 63 63 ou adressez-nous un email à formations@open-biz.fr

Laisser un commentaire

thời trang trẻ emWordpress Themes Total Freetư vấn xây nhàthời trang trẻ emshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữHouse Design Blog - Interior Design and Architecture Inspiration